Rossano Bozzi, Directeur du salon Ipack Ima srl

  • Création : 2 janvier 2023

« Les exposants ont beaucoup travaillé sur les solutions à proposer sur leurs stands »

Pour notre part, nous avons essayé d'offrir des idées intéressantes et de nouveaux projets tels que "Ipack-Ima digital" et la ligne de démonstration "Smart Factory".

Agroligne : Quel bilan peut-on faire du dernier salon IPACK-IMA 2022 ?

Mr Rossano Bozzi : Si on considère tout le parcours qui nous a conduit au salon, IPACK-IMA a dépassé toutes nos attentes : avec 1 166 exposants, dont 24% d’étrangers, 59 837 visiteurs professionnels en provenance de plus de 122 pays, et près de 400 journalistes professionnels internationaux accrédités, nous pouvons dire que nous avons obtenu un résultat important en terme d'innovation, de durabilité, d'opportunités d'affaires et de transfert de technologie.

Voir les stands de nos exposants animés par des visiteurs venus du monde entier pour demander des informations sur les technologies innovantes et discuter des besoins de production pour l'alimentation, les boissons, la confiserie, les pâtes mais aussi pour les produits pharmaceutiques de chimie fine et les biens durables a été une grande satisfaction pour nous tous.

La reprise a-t-elle été à la hauteur après deux ans de crise sanitaire ?

Certainement, après une longue attente, toutes les personnes avec lesquelles nous avons échangé au salon étaient ravies de se retrouver et de faire le IPACK-IMA. Aujourd'hui, nous sommes de plus en plus conscients que la réputation de notre marque est élevée par les professionnels du secteur en Italie, mais surtout à l'étranger, peut-être même plus que nous ne l'imaginions. Les exposants ont beaucoup travaillé sur les solutions à proposer sur leurs stands. Pour notre part, nous avons essayé d'offrir des idées intéressantes et de nouveaux projets tels que "Ipack-Ima digital" et la ligne de démonstration "Smart Factory". Au cours des deux dernières années, nous avons essayé de ne jamais perdre la foi en ce que nous faisions, car nous croyions en notre projet. Pendant le salon, nous avons eu la satisfaction de récolter les fruits d'un parcours qui nous a mené au sommet, surtout si l'on considère la fréquentation étrangère.

Quelles sont les nouveautés en matière d'emballage dans le secteur agroalimentaire ?

L'offre d'exposition à IPACK-IMA est principalement axée sur les aliments transformés : des aliments à base de céréales aux sucreries, confiseries et snacks ; des aliments liquides et des boissons aux produits prêts à consommer. À IPACK-IMA 2022, nous avons estimé à plus de 2 000 le nombre d'innovations sur scène qui façonneront la dynamique des prochaines années dans les secteurs alimentaires.

En particulier, il y avait de nombreuses solutions et matériaux de traitement et d'emballage dédiés aux fabricants de produits alimentaires, aux CDMO et à la distribution moderne. Flexibilité, protection des produits, formes de plus en plus simples, rentables et, surtout, sûres pour l'utilisateur : tels sont les atouts et les tendances des innovations en matière d'emballage qui ont émergé l'édition 2022.

Des tendances qui tiennent également compte de l'incroyable croissance du commerce électronique, qui nécessite des emballages dotés de caractéristiques facilitant le stockage, la distribution et la traçabilité le long de chaînes logistiques complexes. Au centre de chaque proposition, il y avait la recherche de solutions vertes, développées pour répondre aux nouvelles exigences de l'industrie alimentaire et au-delà, en mettant l'accent sur la durabilité demandée par le client.

Les changements continus dans les habitudes de consommation et l'arrivée sur le marché de nouvelles générations de consommateurs, voient une sensibilisation croissante aux produits biologiques dans

un parcours cohérent qui combine la qualité des matières premières avec des choix plus durables, notamment sur le front des matériaux d'emballage.

Compte tenu des projets de généralisation des opérations de recyclage, quelle a été la place des emballages économiques lors de ce salon ?

Les matériaux recyclés, les emballages biodégradables et compostables et les solutions inspirées par la réutilisation avec un design attrayant étaient le dénominateur commun du salon.

Pendant le salon, nous avons consacré le projet Ipack- Mat à ce sujet : un voyage à travers les matériaux d'emballage et les solutions de recyclage les plus innovants avec plus de 180 exposants et une zone dédiée aux emballages intelligents inspirés par l'éco- conception. Le principal partenaire était le consortium CONAI, protagoniste du paradigme de la circularité en Italie, qui fait de notre pays l'un des pionniers de l'UE avec 73,3 % de recyclage des emballages mis sur le marché.

IPACK-IMA a également accueilli le forum "Packaging Speaks Green", où des experts mondiaux ont souligné le rôle stratégique de l'emballage dans le développement d'une culture d'économie circulaire. La conception des emballages et les solutions innovantes pour réduire l'impact environnemental ont été les protagonistes des "WorldStar Packaging Awards", promus par l'Organisation mondiale de l'emballage.

Comment se passe la reprise dans le secteur ?

 

IPACK-IMA a été le plus important salon de la transformation et de l'emballage à se tenir en 2022 après une longue période, un retour attendu et nécessaire pour le secteur. L'industrie de l'emballage ne s'est jamais arrêtée pendant cette période et célèbre un record : en

2021, le secteur a enregistré un chiffre d'affaires total de 8,24 milliards.
Ce résultat est encore plus frappant si l'on considère toutes les restrictions dues à la pandémie qui a caractérisé toute l'année 2021 et la pénurie mondiale de matières premières et de composants qui a freiné la production et les livraisons dans les derniers mois de l'année.

L'augmentation par rapport à 2020 a été de +5,5%, et le secteur, même dans les moments les plus difficiles, a toujours été proche de ses clients. Bien sûr, nous avons encore des défis à relever en raison de l'augmentation du taux d'inflation, en référence à l'augmentation des coûts de l'énergie.

Nous estimons que 2023 sera encore une année difficile mais nous sommes sûrs que l'industrie réagira afin d'être prête pour la prochaine édition d'IPACK-IMA déjà prévue en 2025, du 27 au 30 mai.

 

Articles Populaires

On the road to IPACK-IMA 2021 : feu sur...
  • Création : 15 décembre 2019
LE SIMA SE REINVENTE !...
  • Création : 12 septembre 2019

Articles Pour vous

Le groupe français BIH, nouvel...
  • Création : 20 janvier 2020