Bilan de récolte oléo-protéagineux Des résultats souvent meilleurs qu’attendus au nord de la Loire

  • Création : 1 septembre 2015

Malgré des conditions climatiques complexes, Terres Univia et Terres Inovia, l’interprofession et l’institut technique de la filière des huiles et protéines végétales françaises, observent en moyenne de bons résultats de récolte 2015, malgré une déception en colza dans le grand quart Sud-Ouest. L’enjeu climatique et l’autonomie en protéines végétales pour la France sont les deux grands chantiers de la filière.

 

1. A l’heure du bilan, des résultats meilleurs qu’attendus

Les caractéristiques particulières de l’année 2015, avec des températures élevées à la floraison des cultures, assez défavorables aux protéagineux (avortements), et une fin de cycle avec un fort déficit hydrique cumulé à de fortes chaleurs, ne préjugeaient rien de bon. Toutefois, les résultats des cultures oléagineuses et protéagineuses sont jugés relativement satisfaisants et meilleurs qu’attendus dans bien des cas.

Oléagineux : des résultats satisfaisants pour le colza hormis les régions du grand quart Sud-Ouest. Les dernières récoltes se sont achevées vers le 10 août dans les régions les plus au Nord. Avec un rendement moyen national estimé par Terres Inovia à plus de 35 q/ha pour une surface de récolte de 1.480.000 ha, la production devrait dépasser les 5.200.000 tonnes, légèrement en deçà de la campagne exceptionnelle de 2014 (5.500.000 tonnes), mais au-delà de la moyenne de production des 5 dernières années.

L’aspect des cultures de printemps (tournesol et soja) rassure sur le niveau de production attendu dont les résultats seront délivrés ultérieurement.

Protéagineux : des performances inattendues en pois et plus décevantes en féverole. Dans un contexte climatique difficile pour les cultures de printemps, les performances en pois d’hiver et printemps dans les régions les plus au Nord permettent d’atteindre un rendement moyen national supérieur à 40 q/ha, comparable à 2014. Avec 155.000 ha de surfaces, en hausse de 13 % par rapport à 2014, la production est estimée à 650.000 tonnes. Les performances du pois de printemps en sec dans le Nord ont été meilleures que ce que pouvaient laisser présager les conditions climatiques de fin de cycle, avec un net avantage aux pois d’hiver, qui devraient poursuivre leur développement la prochaine campagne.

Les performances de la féverole, dont le cycle est plus tardif, ont été fortement affectées par les températures élevées en floraison et les conditions sèches de fin de cycle. Les meilleurs résultats se situent en Haute-Normandie avec plus de 45 q/ha. Mais partout ailleurs, le rendement moyen est nettement inférieur dans une fourchette entre 20 et 35 q/ha. La hausse de 10 % des surfaces à 84.000 ha ne permettra pas de compenser la baisse de production. Le niveau de cette dernière sera donc inférieur à celui de 2014.

2. Une bonne gestion sanitaire s’impose

Conditions climatiques favorables ou évolution du contexte parasitaire, la surveillance de cette année démontre clairement le risque d’installation de résistance aux parasites. Les ravageurs du colza (grosse altise et charançon du bourgeon terminal) résistent de plus en plus au pyréthrinoïdes, selon le monitoring réalisé par Terres Inovia en collaboration avec Syngenta et l’IRAC. En l’absence de mesures de gestion spécifiques adaptées, cette tendance risquerait de se généraliser rapidement dès la campagne prochaine. De leur côté, les protéagineux ont aussi souffert de maladies fongiques (notamment la féverole avec Botytris, ascochytose) et d’attaques fréquentes de pucerons. En lien avec la chaleur en floraison, les pontes de bruche sur féverole ont été très importantes et mal maîtrisées au champ.

3. La réussite de la filière passe par deux grands chantiers

Les résultats de la campagne 2015 révèlent un impératif : poursuivre 2 chantiers majeurs pour la filière.

  • L’enjeu climatique
  • L’autonomie en protéines pour la France

Plus d'info: www.terresunivia.fr

Articles Populaires

On the road to IPACK-IMA 2021 : feu sur...
  • Création : 15 décembre 2019
LE SIMA SE REINVENTE !...
  • Création : 12 septembre 2019

Articles Pour vous

Le groupe français BIH, nouvel...
  • Création : 20 janvier 2020