Bienvenus

La newsletter de AgroLigne.com vous informe périodiquement de l’actualité de l'agroalimentaire et de l'agriculture.

Pour la recevoir, indiquez votre nom et votre adresse email et cliquez sur "S'abonner".

Connectez vous :

Inscrivez vous à la newslettre :

Danone et Nestlé Waters, deux acteurs majeurs de l’eau en bouteille, s’associent à la start up californienne Origin Materials pour créer l’Alliance NaturALL Bottle. Les trois partenaires ont pour objectif de développer et de lancer à grande échelle un plastique (PET) intégralement issu de matériaux bio-sourcés, c’est à dire de ressources durables et renouvelables.

Ce projet utilise exclusivement des matières premières issues de la biomasse, comme le carton usagé ou la sciure de bois ; des matériaux n’entrant pas en compétition avec des ressources destinées à la production alimentaire, humaine ou animale. Cette technologie est une avancée scientifique majeure pour l’industrie agro-alimentaire. En effet, l’Alliance souhaite que d’autres acteurs du secteur puissent, à terme, bénéficier de cette technologie.

Une alliance pour développer une bouteille 100% bio-sourcée
Nestlé Waters et Danone sont historiquement très engagées dans le développement de pratiques durables, notamment au travers de l’amélioration continue de leur empreinte environnementale et la promotion du développement d’une économie circulaire. Les deux entreprises sont à l’origine d’actions de promotion du recyclage et de solutions innovantes d’emballages recyclables, issus de ressources renouvelables. C’est individuellement que Danone et Nestlé Waters ont en premier lieu identifié le potentiel des travaux d’Origin Materials. Elles ont ensuite décidé de s’allier pour accélérer le développement de cette technologie prometteuse.
« Notre ambition est de favoriser l’économie circulaire des emballages en utilisant des matériaux renouvelables et en donnant une seconde vie aux matériaux plastiques, » déclare Frédéric Jouin, Responsable de la R&D des matériaux plastiques pour Danone. « Nous sommes persuadés qu’il est possible de remplacer les matières fossiles traditionnellement utilisées par des matériaux bio-sourcés renouvelables. La mise en commun d’expertises et de moyens complémentaires permet à l’Alliance d’accélérer le développement d’un bio-plastique 100% renouvelable et recyclable. »
Les expertises et la contribution financière des deux partenaires permettent à Origin Materials d’accélérer le développement et la mise à disposition pour tous d’un emballage recyclable, entièrement issu de matières renouvelables.
Comme c’est le cas avec le PET couramment utilisé aujourd’hui, ce PET nouvelle génération sera léger, transparent, recyclable et assurera une protection optimale du contenu, tout en améliorant son empreinte environnementale. La valeur ajoutée de cette technologie est de faire exclusivement appel à des biomatériaux dont l’origine n’entre pas en compétition avec les ressources destinées à la production alimentaire. L’Alliance se concentrera dans un premier temps sur des matières comme le carton usagé, la sciure et les copeaux de bois, mais envisage également l’utilisation d’autres matières premières comme les balles de riz ou autres déchets agricoles.
« On ne trouve actuellement sur le marché que des produits dont la proportion bio-sourcée se limite à 30% », explique John Bissell, PDG de Origin Materials. « Nous introduisons aujourd’hui une technologie de rupture dont l’objectif est le développement commercial d’une bouteille 100% bio-sourcée. Grâce à l’Alliance, Origin Materials va pouvoir accélérer le développement d’une technologie qui a déjà fait ses preuves en laboratoire. »


Une révolution dans l’emballage, accessible à tous
Pour l’Alliance, il est primordial que l’ensemble de l’industrie puisse bénéficier de ce nouveau matériau. Celui-ci sera donc mis à disposition des autres acteurs du secteur. Cette approche unique illustre l’engagement de trois partenaires qui ont choisi l’ « open innovation ».
« Dans un futur très proche, toute l’industrie pourra bénéficier d’une innovation de rupture, respectueuse des ressources naturelles et bénéfique pour la planète », commente Klaus Hartwig, responsable de la R&D de Nestlé Waters. « Il nous a semblé naturel d’unir nos forces au sein de l’Alliance pour le développement de cette technologie et sa mise à disposition à grande échelle dans un laps de temps très court. C’est un défi auquel nous sommes fiers de participer. »


Un projet réalisé dans un temps record
Origin Materials a déjà produit des échantillons de bouteilles bio-sourcées à 80% dans son laboratoire de Sacramento (Californie). La construction d’une première unité de démonstration industrielle permettra de produire les échantillons constitués de 60+% de PET bio-sourcé dès 2018. Cette première étape permettra de mettre sur le marché un volume initial de 5 000 tonnes de PET bio-sourcé.
Animés par une vision commune, les partenaires de l’Alliance ont pour objectif de mettre sur le marché les bouteilles nouvelle génération, atteignant au minimum 75% de PET bio-sourcé dès 2020, et 95% d’ici 2022. Les partenaires poursuivront alors leurs recherches pour augmenter les capacités de production et répondre à un objectif de 100% de matériaux bio-sourcés.

Source:http://www.agro-media.fr/

French Arabic English Spanish

L’essentiel de l’Agroalimentaire et de l’Agriculture en Méditerranée

Agroligne 2005 - 2017 Tous droits reservés