Bienvenus

La newsletter de AgroLigne.com vous informe périodiquement de l’actualité de l'agroalimentaire et de l'agriculture.

Pour la recevoir, indiquez votre nom et votre adresse email et cliquez sur "S'abonner".

Connectez vous :

Inscrivez vous à la newslettre :

En 2010, Eosta  vendait les premiers cartons de patates douces des Etats-Unis aux magasins d’alimentation naturelle néerlandais. En 2017, ces tubercules bios,  en provenance aujourd’hui de 6 différents pays, sont transportés par cargaison pleine aux principales chaînes de détaillants comme ICA en Suède et REWE en Allemagne, avec leur tatouage    « marquage naturel » au laser. La semaine internationale de la patate douce, du 1er au 13 avril, souhaite offrir à davantage d’européens l’occasion de rencontrer ce super tubercule.

Hier, une délégation américaine de huit journalistes et représentants de l’état de Caroline du Nord est arrivée à Eosta, à Waddinxveen, pour démarrer une visite incluant l’Allemagne, le Danemark et la Suède. Ils veulent voir de leurs propres yeux la conquête de la patate douce bio en Europe. En 2010, Eosta commençait à importer ses premiers containers de patates douces des Etats-Unis, en 2017 nous en sommes déjà à 10 millions de patates douces bios (3 millions de kilos) par an.

Orange, mauve et blanche
La gamme de produit de l’importateur bio comprend à présent quatre variétés : la Covington et la Beauregard oranges, la blanche Bushbok et une variété mauve. La patate douce est connue pour ses bienfaits pour la santé : un indice glycémique bas et une forte teneur en vitamines, en fibres et en minéraux. Alors que les variétés mauves sont plus riches en antioxydants, les variétés oranges contiennent les plus forts niveaux de beta-carotène.

Légume « Zone Bleue »
Ivar Schout, responsable produit patates douces à Eosta, a une explication en ce qui concerne la forte popularité des patates douces bios : « A Okinawa, une « zone bleue » bien connue au Japon qui compte de nombreux centenaires, le régime locale se compose à 60 % de patates douces. Manger sain est tendance. Si les gens adhèrent, le choix du bio est logique. En plus, leur saveur est  vraiment délicieuse. Je les adore particulièrement en gratin ou rôties dans le four, mais elles sont aussi incroyables en soupe ! »

Patate douce africaine
En mai, Eosta importera ses premières patates douces (Beauregard) d’Afrique. Il existe à présent plusieurs pays d’origine, précise Ivar Schout : « dans les prochains mois, nous aurons des patates douces oranges, mauves et blanches du Honduras. Nous aurons des Beauregard du Sénégal et des Covington des Etats-Unis. Plus tard dans la saison, nous importerons de pays comme l’Egypte et l’Espagne. Ainsi, nous pouvons livrer la qualité la meilleure à chaque saison ».

Semaine internationale de la patate douce
Afin d’introduire ce légume auprès d’un plus grand nombre d’européens, la semaine internationale de la patate douce aura lieu du 1er au 13 avril dans toute l’Europe. Des dégustations seront organisées et de grandes quantités de fiches-recette, de prospectus et d’affiches seront distribuées dans les magasins. Pour avoir un aperçu du producteur de patate douce américain d’Eosta, rendez-vous sur www.natureandmore.com avec le code producteur 170.

Hier, une délégation américaine de huit journalistes et représentants de l’état de Caroline du Nord est arrivée à Eosta, à Waddinxveen, pour démarrer une visite incluant l’Allemagne, le Danemark et la Suède. Ils veulent voir de leurs propres yeux la conquête de la patate douce bio en Europe. En 2010, Eosta commençait à importer ses premiers containers de patates douces des Etats-Unis, en 2017 nous en sommes déjà à 10 millions de patates douces bios (3 millions de kilos) par an.

Orange, mauve et blanche
La gamme de produit de l’importateur bio comprend à présent quatre variétés : la Covington et la Beauregard oranges, la blanche Bushbok et une variété mauve. La patate douce est connue pour ses bienfaits pour la santé : un indice glycémique bas et une forte teneur en vitamines, en fibres et en minéraux. Alors que les variétés mauves sont plus riches en antioxydants, les variétés oranges contiennent les plus forts niveaux de beta-carotène.

Légume « Zone Bleue »
Ivar Schout, responsable produit patates douces à Eosta, a une explication en ce qui concerne la forte popularité des patates douces bios : « A Okinawa, une « zone bleue » bien connue au Japon qui compte de nombreux centenaires, le régime locale se compose à 60 % de patates douces. Manger sain est tendance. Si les gens adhèrent, le choix du bio est logique. En plus, leur saveur est  vraiment délicieuse. Je les adore particulièrement en gratin ou rôties dans le four, mais elles sont aussi incroyables en soupe ! »

Patate douce africaine
En mai, Eosta importera ses premières patates douces (Beauregard) d’Afrique. Il existe à présent plusieurs pays d’origine, précise Ivar Schout : « dans les prochains mois, nous aurons des patates douces oranges, mauves et blanches du Honduras. Nous aurons des Beauregard du Sénégal et des Covington des Etats-Unis. Plus tard dans la saison, nous importerons de pays comme l’Egypte et l’Espagne. Ainsi, nous pouvons livrer la qualité la meilleure à chaque saison ».

Semaine internationale de la patate douce
Afin d’introduire ce légume auprès d’un plus grand nombre d’européens, la semaine internationale de la patate douce aura lieu du 1er au 13 avril dans toute l’Europe. Des dégustations seront organisées et de grandes quantités de fiches-recette, de prospectus et d’affiches seront distribuées dans les magasins. Pour avoir un aperçu du producteur de patate douce américain d’Eosta, rendez-vous sur www.natureandmore.com avec le code producteur 170.

Nature & More est la marque “traçabilité et histoire” pour les fruits et légumes biologiques du distributeur Eosta, leader sur le marché européen en produits frais, basé aux Pays-Bas. Nature & More cherche constamment des façons de réduire ses emballages. Les campagnes Nature & More, Save Our Soils et le Coût Réel de l’Alimentation, ont reçu une audience internationale.

Contact rédacteur
Michaël Wilde, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. , Tel: +31-(0)180-635563, Mob: + 31-(0)6-20535063. Voir aussi : www.natureandmore.com, www.eosta.com

 

French Arabic English Spanish

L’essentiel de l’Agroalimentaire et de l’Agriculture en Méditerranée

Agroligne 2005 - 2017 Tous droits reservés